La Collection

Pop

Influencées par le travail hypnotique de Kenny Scharf*, entre utopisme et voyage cosmique, ces créations imaginées par Kim Jones se distinguent par leur lumineuse vitalité, symbole d’une joie de vivre absolue. Les tableaux de l’artiste américain – à l’instar de Viva Mare Viva Mar, When the Worlds Collide et Globo Mundo – se transposent ainsi sur un précieux brocart, des broderies chinoises point de graine ou encore des imprimés associés à des franges ou des fils métallisés, signant des pièces fortes ou des total looks éclatants. Autant de prouesses techniques qui témoignent de l’excellence des petites mains de Dior.

Alchimie virtuose

Conjuguant esprits casual et tailoring, les looks imaginés par Kim Jones exaltent l’essence couture de Dior. Le tailleur se décline ainsi en un audacieux pyjama de satin, léger et raffiné, telle une ode à la douceur de vivre, tandis qu’un manteau double face rehausse la silhouette d’une élégante décontraction, reflet d’un savoir-faire d’exception. Des pièces workwear sont quant à elles ceinturées, réinventant les courbes masculines. Une symbiose d’insolence et de grâce, ultradésirable, qui sublime et embrasse la richesse créative de la Maison.

Attitude(s)

Entre réinterprétations d’un héritage inestimable et regard(s) vers l’avenir, les créations de Kim Jones prônent une nouvelle décontraction. Jouant avec les matières, mixant pantalons courts, bombers ou pulls ornés de motifs décalés – qui rappellent l’esthétique de Kenny Scharf et des dessins animés qui l’inspirent –, ces looks sont les symboles d’un dialogue novateur, riche de sens et d’histoires, avec l’air du temps. Une allure contemporaine, en perpétuel mouvement. 

Vive allure

Expressions de l’esprit sportswear cher à Kim Jones, les incontournables sneakers B27 sont illuminées de couleurs vives, du rose au bleu, tandis que des mules, habillées notamment de broderie point de graine colorée, s’associent avec des pièces de tailoring, prêtant au homewear une désirabilité inédite. Des boots en cuir, ornées du code signature Dior Oblique, ponctuent quant à elles des silhouettes décontractées pour une attitude ultramoderne.

    Audacieux emblèmes

    Parachevant les silhouettes du défilé, les sacs se révèlent dans de nouvelles versions, éblouissantes. Les iconiques Saddle et Soft Saddle sont réinventés dans de délicats jacquards, en broderie point de graine ou dans des nuances pop acidulées. Le Dior Lock, orné d’un fermoir graphique gravé de la signature « Dior », fait une première apparition remarquée, dans différents formats et coloris.

      Final touch

      Les bérets de Stephen Jones, de style tambourin, signent, tel un point d’exclamation, les looks de la collection d’une note d’audace et de joie. Reflets d’un savoir-faire extraordinairement riche, de la broderie point de graine jusqu’au travail des perles, ces accessoires essentiels donnent vie aux figures emblématiques de Kenny Scharf. Une nouvelle liberté d’expression, qui fait écho à l’esprit du temps et aux multiples facettes de la personnalité, à arborer tel un véritable statement mode.

      * Partenariat réalisé en collaboration avec Artestar, une agence mondiale de licence et un cabinet de conseil en création représentant des artistes, photographes, designers et créatifs de premier plan.